Introduction à la médicine traditionnelle chinoise
La    médecine    chinoise     consiste    en    une    théorie    expliquant    le    fonctionnement    de    l'être    humain    en    bonne    santé,    sous différents   anglesphysiologie,   psychologie,   anatomie,   etc.   Elle   explique   aussi   les   causes   des   maladies   et   les   mécanismes biologiques   et   psychiques   qui   en   sont   les   conséquences.   Par   opposition   à   la   médecine   occidentale,   la   médecine   chinoise   vise à   comprendre   chaque   être   dans   son   ensemble,   autant   sain   que   malade,   tant   les   symptômes   visibles   qu'invisibles,   par   une gestion   de   l'équilibre   de   l'énergie   interne   ( Tchi    ou   Qi )   de   l'être   dans   sa   globalité.   On   parle   par   conséquent   en   particulier   de l'être   avant   de   parler   de   sa   maladie.   C'est   une   médecine   particulièrement   ancienne,   dont   l'élaboration   remonte   peut-être   à 3000   ans   avant   Jésus-Christ,   ou   alors   bien   plus.   Dans   le   premier   traité   de   médecine   chinoise   connu   (le   Huangdi   Nei   Jing ),   on trouve   par   exemple   la   description   de   cinq   organes   (nommés   Wu   Zang )   et   des   six   entrailles   (nommées   Liu   Fu )   accompagnée de schémas. Les éléments de la thérapie La médecine chinoise s'appuie en pratique sur des éléments thérapeutiques essentiels: l a   pharmacopée    comprenant   la   phytothérapie   (plantes),   les   minéraux   les   substances   animales   ou   alors   humaines.   La      contient   des milliers   de   plantes,   décoctions,   poudres   etc.   Elles   ont   une   action   importante   dans   la   médecine   chinoise.   Enfin,   la   pharmacopée   rejoint fréquemment la cuisine chinoise avec l'usage des saveurs. L'acupuncture et la moxibustion (combustion d'une herbe aidant à faire circuler l'énergie vitale, le Qi) La diététique Le massage  respectant les traditions chinois, Tui Na / An Mo. Le   Qi   Gong ,   ou   Gymnastique   chinoise,   qui   permet   par   une   pratique   régulière,   d'équilibrer   le   Qi,   par   conséquent   de   prévenir   les maladies. Accompagnée des autres éléments thérapeutiques, elle aide au soin du malade. De   part   sa   forte   imbrication   dans   la   culture   chinoise,   on   retrouve   en   médecine   la   totalité   des   concepts   de   sa   culture   d'originele   Yin   et   le Yáng   (symboles   de   la   bipolarité   des   choses),   le   Qi   (l'énergie   de   l'être).   On   retrouve   aussi   le   Wu   Xing   (les   cinq   mouvements)   ce   sont   cinq qualités   qui   permettent   d'étudier   les   caractéristiques   de   tout   symptôme,   mais   aussi   leurs   interactions.   Ces   cinq   mouvements   sont   le   bois, le   feu,   la   terre,   le   métal   et   l'eau.   Médicalement   parlant,   chacun   d'entre   eux   est   en   relation   avec   des   organes   des   saisons,   des   énergies,   des organes atelier (Yin), des organes trésor (Yáng), des sens et des sentiments.       Pour   comprendre   ce   que   sont   ces   cinq   mouvements   (ou   cinq   éléments),   il   est   en   premier   lieu   indispensable   de   s'initier   au concept    de    .    Notez    qu'il    y    a    plusieurs    façons    d'interpréter    ces    mouvements    selon    le    point    de    vue    qu'on    adopte. L'interaction   du   Yin   et   du   Yáng   est   le   préalable   à   l'expression   (ou   à   la   non-expression)   du   Qi,   et   c'est   ce   Qi   qui   s'organisera de façon spécifique, e t qu'on pourra considérer en cinq mouvements.
· · · · ·
© 2011 - Centro Medicina Natural y Antienvejecimiento - Thérapie Neurale, Homéopathie, Thérapie a l'ozone, Carboxythérapie,  Avda. Juan Carlos I, nº 29, portal 5, 2ºB -- 29680, Estepona (Málaga)
© 2011 - Centro Medicina Natural y Antienvejecimiento Tel: 952 80 53 68      E-mail: info@medicinabiologica.es
Introduction à la médicine  traditionnelle chinoise
La     médecine     chinoise      consiste     en     une     théorie expliquant    le    fonctionnement    de    l'être    humain    en bonne      santé,      sous      différents      anglesphysiologie, psychologie,    anatomie,    etc.    Elle    explique    aussi    les causes   des   maladies   et   les   mécanismes   biologiques et    psychiques    qui    en    sont    les    conséquences.    Par opposition    à    la    médecine    occidentale,    la    médecine chinoise   vise   à   comprendre   chaque   être   dans   son   ensemble,   autant sain   que   malade,   tant   les   symptômes   visibles   qu'invisibles,   par   une gestion   de   l'équilibre   de   l'énergie   interne   ( Tchi    ou   Qi )   de   l'être   dans sa   globalité.   On   parle   par   conséquent   en   particulier   de   l'être   avant de    parler    de    sa    maladie.    C'est    une    médecine    particulièrement ancienne,   dont   l'élaboration   remonte   peut-être   à   3000   ans   avant Jésus-Christ,   ou   alors   bien   plus.   Dans   le   premier   traité   de   médecine chinoise    connu    (le    Huangdi    Nei    Jing ),    on    trouve    par    exemple    la description   de   cinq   organes   (nommés   Wu   Zang )   et   des   six   entrailles (nommées Liu Fu ) accompagnée de schémas. Les éléments de la thérapie La    médecine    chinoise    s'appuie    en    pratique    sur    des    éléments thérapeutiques essentiels: l a   pharmacopée    comprenant   la   phytothérapie   (plantes),   les minéraux   les   substances   animales   ou   alors   humaines.   La      contient des   milliers   de   plantes,   décoctions,   poudres   etc.   Elles   ont   une   action importante    dans    la    médecine    chinoise.    Enfin,    la    pharmacopée rejoint fréquemment la cuisine chinoise avec l'usage des saveurs. L'acupuncture   et   la   moxibustion   (combustion   d'une   herbe aidant à faire circuler l'énergie vitale, le Qi) La diététique Le massage  respectant les traditions chinois, Tui Na / An Mo. Le   Qi   Gong ,   ou   Gymnastique   chinoise,   qui   permet   par   une pratique   régulière,   d'équilibrer   le   Qi,   par   conséquent   de   prévenir   les maladies.   Accompagnée   des   autres   éléments   thérapeutiques,   elle aide au soin du malade. De   part   sa   forte   imbrication   dans   la   culture   chinoise,   on   retrouve   en médecine   la   totalité   des   concepts   de   sa   culture   d'originele   Yin   et   le Yáng   (symboles   de   la   bipolarité   des   choses),   le   Qi   (l'énergie   de   l'être). On   retrouve   aussi   le   Wu   Xing   (les   cinq   mouvements)   ce   sont   cinq qualités     qui     permettent     d'étudier     les     caractéristiques     de     tout symptôme,   mais   aussi   leurs   interactions.   Ces   cinq   mouvements   sont le    bois,    le    feu,    la    terre,    le    métal    et    l'eau.    Médicalement    parlant, chacun   d'entre   eux   est   en   relation   avec   des   organes   des   saisons,   des énergies,   des   organes   atelier   (Yin),   des   organes   trésor   (Yáng),   des sens et des sentiments.       Pour    comprendre    ce    que    sont    ces    cinq    mouvements    (ou    cinq éléments),    il    est    en    premier    lieu    indispensable    de s'initier    au    concept    de    .    Notez    qu'il    y    a    plusieurs façons   d'interpréter   ces   mouvements   selon   le   point de   vue   qu'on   adopte.   L'interaction   du   Yin   et   du   Yáng est   le   préalable   à   l'expression   (ou   à   la   non-expression)   du   Qi,   et   c'est ce   Qi   qui   s'organisera   de   façon   spécifique,   e t   qu'on   pourra   considérer en cinq mouvements.
· · · · · Avis Légal