THÉRAPIE NEURALE
La Thérapie Neurale (ou Neuraltherapie) selon Huneke La thérapie neurale est une technique médicale d'apparition relativement récente. En effet, c'est en 1925 qu'est en Allemagne, un peu par accident, le concept de la thérapie neurale. Cette méthode thérapeutique, rattachée à la médecine holistique, est pratiquée avec succès depuis des décennies dans les pays germanophones, et ce n' est que depuis quelques années qu'elle commence à toucher le centre et le sud de l'Europe. Qu 'est-ce que la Thérapie Neurale selon Huneke? La thérapie neurale appartient au groupe des médecines de régulation: elle n'a pas de vertu curative en elle-même, mais utilise les capacités de régulation et de régénération de l'organisme en apportant l'impulsion nécessaire à la mise en route ou au rétablissement des processus d'auto-guérison. La thérapie neurale se pratique par l'injection ou l'infiltration d'endroits précis de l'organisme à l'aide de très petites quantités d'anesthésique local, le plus souvent de la Procaïne. Traitement de Thérapie Neurale Le traitement de thérapie neurale repose sur l'injection d'anesthésiques locaux à des endroits précis du corps. En accord avec la théorie de l'action de la thérapie neurale, cette ou ces injections lèvent la barrière située à cet endroit du corps, qui empêche l'autoguérison de l'organisme.Le traitement peut prendre plusieurs formes qui peuvent être combinées au cours d'une même séance en fonction des conditions de la maladie. Les différentes formes de traitement Les injections ou infiltrations peuvent être pratiquées, selon les besoins, dans les variantes suivantes: thérapie neurale générale: injections intra-veineuses essentiellement. thérapie neurale locale: papules sous-cutanées et injections intra-dermiques ou intra-musculaires à l'endroit douloureux. thérapie neurale segmentaire: injections sous-cutanées (papules) dans les zones de réflexion cutanée d'un organe ou d'un groupe d'organes internes (poumon, foie-vésicule, reins-uretères-vessie, etc). thérapie neurale des champs perturbateurs; l'infiltration du champ perturbateur responsable de la maladie entraîne la disparition de tous les signes et symptômes de la maladie. infiltration des ganglions neuro-végétatifs (stellaire, coeliaque, etc) entraînant une régulation de toute la partie du corps dépendant de ce ganglion). infiltration de nerfs, dans le but de réguler leur activité, de guérir l'inflammation qui en provoque le dysfonctionnement. injections intra- et péri-artérielles. Le traitement consiste en une ou plusieurs injections à des endroits bien précis, réalisées à l'aide de très fines aiguilles et l'anesthésique local injecté très lentement, de manière à réduire au maximum la douleur engendrée par la piqûre. La plupart des injections sont peu douloureuses, mais, malgré toutes nos précautions, certaines injections sont relativement désagréables; en particulier, l'infiltration d'un endroit très enflammé ou spasmé génère une douleur nettement plus importante que celle d'un endroit calme. Paradoxalement, les infiltrations de ganglions et les injections intra-veineuses et artérielles sont presque indolores. Le traitement Lors de la première consultation, le médecin pratiquera un traitement d'épreuve relativement léger, dans le but de tester la réactivité de votre corps: il s'agira dans la plupart des cas de quelques papules (injection d'une petite quantité d'anesthésique sous la peau). Lors des consultations suivantes et en fonction de votre réaction, un traitement plus fort pourra être entrepris, comprenant une ou plusieurs des injections suivantes: papules, injections segmentaires. injections intra-musculaires. injection à l'endroit douloureux. infiltration de ganglions neuro-végétatifs. Il ne faut surtout pas tirer de conclusions définitives du premier traitement qui est appliqué; la prudence imposant de tester votre corps avec douceur, la réponse peut être très faible, voire même totalement absente, ce qui ne présage en rien du résultat final. Indications Le système fondamental, de même que le système sympathique ubiquitaire paraissent jouer un rôle capital dans de nombreuses maladies chroniques. Des dérèglements de ce système engendrent des modifications hormonales, humorales et cellulaires. Ils répondent de manière stéréotypée et aspécifique à différentes irritations chroniques, tout d'abord dans le système fondamental, puis dans les arcs réflexes sympathiques. C'est n'est qu'après un certain temps qu'un système réflexe ou un organe, affaiblis par le premier coup, sont touchés par une maladie spécifique. C'est pour cette raison qu'un traitement aspécifique (aiguille) avec un produit aspécifique (anesthésique local) peuvent avoir des effets sur une pathologie précise : grâce à une irritation ciblée et brève, on peut supprimer les cercles vicieux établis et rétablir les cercles de régulation dans leur position normale. Ce qui permet le développement d'une défense aspécifique renforcée qui peut, dans un cas idéal, mener à la guérison de la maladie et, au moins, épauler la médecine traditionnelle en cas de lésion irréversible. Si une maladie chronique est induite par un champ perturbateur, il n'existe pas de meilleur traitement que la thérapie neurale. Même dans certaines situations aiguës, la thérapie neurale peut donner de meilleurs résultats que la médecine traditionnelle. Contre-indications Allergies aux anesthésiques locaux. Troubles de la coagulation (seulement injections profondes). Toutes les indications chirurgicales aiguës. Hypotension grave et insuffisance cardiaque décompensée sévère. Myasthénie grave en poussée aiguë. Bradycardie, décompensation cardiaque grave, hépatopathie aiguë grave si utilisation de grandes quantités de lidocaïne. Pour obtenir plus d'information, envoyez-nous un E-mail et nous vous répondrons le plus vite possible.
· · · · · · · · · · · · · · · · · medico especialista neuralterapia, neuralterapeuta, fenomeno Huneke, Sistema Nervioso Vegetativo, proceso infeccioso, inflamatorio, traumatismo, cicatriz, afección odontológica, campo interferencia, procaina, dolor, enfermedad, centro medicina natural y a
© 2011 - Centro Medicina Natural y Antienvejecimiento - Thérapie Neurale, Homéopathie, Thérapie a l'ozone, Carboxythérapie, Avda. Juan Carlos I, nº 29, portal 5, 2ºB -- 29680, Estepona (Málaga)
© 2011 - Centro Medicina Natural y Antienvejecimiento Tel: 952 80 53 68 E-mail: info@medicinabiologica.es
THÉRAPIE NEURALE
La Thérapie Neurale (ou Neuraltherapie) selon Huneke La thérapie neurale est une technique médicale d'apparition relativement récente. En effet, c'est en 1925 qu'est en Allemagne, un peu par accident, le concept de la thérapie neurale. Cette méthode thérapeutique, rattachée à la médecine holistique, est pratiquée avec succès depuis des décennies dans les pays germanophones, et ce n' est que depuis quelques années qu'elle commence à toucher le centre et le sud de l'Europe. Qu 'est-ce que la Thérapie Neurale selon Huneke? La thérapie neurale appartient au groupe des médecines de régulation: elle n'a pas de vertu curative en elle-même, mais utilise les capacités de régulation et de régénération de l'organisme en apportant l'impulsion nécessaire à la mise en route ou au rétablissement des processus d'auto-guérison. La thérapie neurale se pratique par l'injection ou l'infiltration d'endroits précis de l'organisme à l'aide de très petites quantités d'anesthésique local, le plus souvent de la Procaïne. Traitement de Thérapie Neurale Le traitement de thérapie neurale repose sur l'injection d'anesthésiques locaux à des endroits précis du corps. En accord avec la théorie de l'action de la thérapie neurale, cette ou ces injections lèvent la barrière située à cet endroit du corps, qui empêche l'autoguérison de l'organisme.Le traitement peut prendre plusieurs formes qui peuvent être combinées au cours d'une même séance en fonction des conditions de la maladie. Les différentes formes de traitement Les injections ou infiltrations peuvent être pratiquées, selon les besoins, dans les variantes suivantes: thérapie neurale générale: injections intra-veineuses essentiellement. thérapie neurale locale: papules sous-cutanées et injections intra-dermiques ou intra-musculaires à l'endroit douloureux. thérapie neurale segmentaire: injections sous-cutanées (papules) dans les zones de réflexion cutanée d'un organe ou d'un groupe d'organes internes (poumon, foie-vésicule, reins-uretères- vessie, etc). thérapie neurale des champs perturbateurs; l'infiltration du champ perturbateur responsable de la maladie entraîne la disparition de tous les signes et symptômes de la maladie. infiltration des ganglions neuro-végétatifs (stellaire, coeliaque, etc) entraînant une régulation de toute la partie du corps dépendant de ce ganglion). infiltration de nerfs, dans le but de réguler leur activité, de guérir l'inflammation qui en provoque le dysfonctionnement. injections intra- et péri-artérielles. Le traitement consiste en une ou plusieurs injections à des endroits bien précis, réalisées à l'aide de très fines aiguilles et l'anesthésique local injecté très lentement, de manière à réduire au maximum la douleur engendrée par la piqûre. La plupart des injections sont peu douloureuses, mais, malgré toutes nos précautions, certaines injections sont relativement désagréables; en particulier, l'infiltration d'un endroit très enflammé ou spasmé génère une douleur nettement plus importante que celle d'un endroit calme. Paradoxalement, les infiltrations de ganglions et les injections intra- veineuses et artérielles sont presque indolores. Le traitement Lors de la première consultation, le médecin pratiquera un traitement d'épreuve relativement léger, dans le but de tester la réactivité de votre corps: il s'agira dans la plupart des cas de quelques papules (injection d'une petite quantité d'anesthésique sous la peau). Lors des consultations suivantes et en fonction de votre réaction, un traitement plus fort pourra être entrepris, comprenant une ou plusieurs des injections suivantes: papules, injections segmentaires. injections intra-musculaires. injection à l'endroit douloureux. infiltration de ganglions neuro-végétatifs. Il ne faut surtout pas tirer de conclusions définitives du premier traitement qui est appliqué; la prudence imposant de tester votre corps avec douceur, la réponse peut être très faible, voire même totalement absente, ce qui ne présage en rien du résultat final. Indications Le système fondamental, de même que le système sympathique ubiquitaire paraissent jouer un rôle capital dans de nombreuses maladies chroniques. Des dérèglements de ce système engendrent des modifications hormonales, humorales et cellulaires. Ils répondent de manière stéréotypée et aspécifique à différentes irritations chroniques, tout d'abord dans le système fondamental, puis dans les arcs réflexes sympathiques. C'est n'est qu'après un certain temps qu'un système réflexe ou un organe, affaiblis par le premier coup, sont touchés par une maladie spécifique. C'est pour cette raison qu'un traitement aspécifique (aiguille) avec un produit aspécifique (anesthésique local) peuvent avoir des effets sur une pathologie précise : grâce à une irritation ciblée et brève, on peut supprimer les cercles vicieux établis et rétablir les cercles de régulation dans leur position normale. Ce qui permet le développement d'une défense aspécifique renforcée qui peut, dans un cas idéal, mener à la guérison de la maladie et, au moins, épauler la médecine traditionnelle en cas de lésion irréversible. Si une maladie chronique est induite par un champ perturbateur, il n'existe pas de meilleur traitement que la thérapie neurale. Même dans certaines situations aiguës, la thérapie neurale peut donner de meilleurs résultats que la médecine traditionnelle. Contre-indications Allergies aux anesthésiques locaux. Troubles de la coagulation (seulement injections profondes). Toutes les indications chirurgicales aiguës. Hypotension grave et insuffisance cardiaque décompensée sévère. Myasthénie grave en poussée aiguë. Bradycardie, décompensation cardiaque grave, hépatopathie aiguë grave si utilisation de grandes quantités de lidocaïne. Pour obtenir plus d'information, envoyez-nous un E-mail et nous vous répondrons le plus vite possible.
· · · · · · · · · · · · · · · · ·
Avis Légal
medico especialista neuralterapia, neuralterapeuta, fenomeno Huneke, Sistema Nervioso Vegetativo, proceso infeccioso, inflamatorio, traumatismo, cicatriz, afección odontológica, campo interferencia, procaina, dolor, enfermedad, centro medicina natural y a medico especialista neuralterapia, neuralterapeuta, fenomeno Huneke, Sistema Nervioso Vegetativo, proceso infeccioso, inflamatorio, traumatismo, cicatriz, afección odontológica, campo interferencia, procaina, dolor, enfermedad, centro medicina natural y a