hidrocolonterapia, hidroterapia de colon, colonterapia , terapia colonica, limpieza colon, limpieza intestinal, irrigacion colonica,  intestino grueso, delgado, sobrecarga toxica, autointoxicacion, higiene, estreñimiento, diarrea cronica, gastritis, colon Contre-indications / Effets secondaires
Contre-indications Insuffisances cardiaque ou respiratoire sévères, Infarctus du myocarde récent Troubles grâves de la coagulation Hypertension sévère Épilepsie AVC récents Phlébite récente Infection dermatologiques évolutives Grossesse (par principe de précaution) Effets secondaires Selon   leur   sensibilité   et   les   zones   d’injection,   les   patientes   vont   ressentir   des   picotements,   des   piqûres   ou   des   brûlures   plus   ou   moins gênantes. Certaines   personnes   se   plaignent   de   bouffées   de   chaleur,   de   frissons   ou   sensation   de   membres   lourds   au   cours   de   l’injection.   Ces   troubles qui   disparaissent   spontanément   peu   après   l’injection.   On   note   aussi   l’apparition   (environ   15%   des   traitements)   de   petits   hématomes   au point   de   puncture   qui   disparaissent   spontanément   en   quelques   jours.   Injecté   au   niveau   du   visage,   le   CO2   peut   provoquer   un   léger gonflement   (lié   à   la   bonne   diffusion   du   gaz).   Mais   il   s’estompe   en   quelques   minutes..   Le   gaz   carbonique   est   un   gaz   naturellement   présent dans l’organisme, il n’y a donc aucune allergie et très peu de contre indication. Le   gaz   carbonique   n’a   aucune   toxicité,   il   est   normalement   produit   par   le   corps   et   évacué   par   les   poumons   (par   exemple   lors   d’un   exercice physique   intense,   on   produit   5   à   10   fois   plus   de   CO2   que   celui   qu’on   injecte   lors   d’une   séance   de   carboxythérapie)   Risques   infectieuxils   sont réduits   au   maximumutilisation   d’un   gaz   stérile   de   qualité   médicale,   utilisation   de   filtre   antiparticule   à   la   sortie   du   gaz,   tubulure   et   aiguille stérile à usage unique. 1 - Introduction 2 - Indications 3 - Contre - indications 4 - Questions, Résponses 5 - Photos
· · · · · · · ·
© 2011 - Centro Medicina Natural y Antienvejecimiento - Thérapie Neurale, Homéopathie, Thérapie a l'ozone, Carboxythérapie,  Avda. Juan Carlos I, nº 29, portal 5, 2ºB -- 29680, Estepona (Málaga)
hidrocolonterapia, hidroterapia de colon, colonterapia , terapia colonica, limpieza colon, limpieza intestinal, irrigacion colonica,  intestino grueso, delgado, sobrecarga toxica, autointoxicacion, higiene, estreñimiento, diarrea cronica, gastritis, colon
© 2011 - Centro Medicina Natural y Antienvejecimiento Tel: 952 80 53 68      E-mail: info@medicinabiologica.es
Contre-indications / Effets secondaires
Contre-indications Insuffisances   cardiaque   ou   respiratoire   sévères,   Infarctus   du myocarde récent Troubles grâves de la coagulation Hypertension sévère Épilepsie AVC récents Phlébite récente Infection dermatologiques évolutives Grossesse (par principe de précaution) Effets secondaires Selon    leur    sensibilité    et    les    zones    d’injection,    les    patientes    vont ressentir    des    picotements,    des    piqûres    ou    des    brûlures    plus    ou moins gênantes. Certaines    personnes    se    plaignent    de    bouffées    de    chaleur,    de frissons   ou   sensation   de   membres   lourds   au   cours   de   l’injection.   Ces troubles   qui   disparaissent   spontanément   peu   après   l’injection.   On note    aussi    l’apparition    (environ    15%    des    traitements)    de    petits hématomes   au   point   de   puncture   qui   disparaissent   spontanément en    quelques    jours.    Injecté    au    niveau    du    visage,    le    CO2    peut provoquer   un   léger   gonflement   (lié   à   la   bonne   diffusion   du   gaz). Mais   il   s’estompe   en   quelques   minutes..   Le   gaz   carbonique   est   un gaz   naturellement   présent   dans   l’organisme,   il   n’y   a   donc   aucune allergie et très peu de contre indication. Le   gaz   carbonique   n’a   aucune   toxicité,   il   est   normalement   produit par    le    corps    et    évacué    par    les    poumons    (par    exemple    lors    d’un exercice   physique   intense,   on   produit   5   à   10   fois   plus   de   CO2   que celui   qu’on   injecte   lors   d’une   séance   de   carboxythérapie)   Risques infectieuxils   sont   réduits   au   maximumutilisation   d’un   gaz   stérile   de qualité   médicale,   utilisation   de   filtre   antiparticule   à   la   sortie   du   gaz, tubulure et aiguille stérile à usage unique.
· · · · · · · · Avis Légal