Introduction Carboxythérapie
La   carboxythérapie    consiste   à   injecter   par   voie   sous   cutanée   du   gaz   carbonique   médical   stérile   ou   dioxyde   de carbone   (CO2)   à   l’état   gazeux,   à   l’aide   d’une   très   fine   aiguille.   Etant   très   soluble,   ce   gaz   diffuse   très   facilement   avec   des effets   favorables   sur   les   tissus   superficiels.L’idée   n’est   pas   nouvelle.   Les   premières   injections   de   gaz   carbonique   sous la   peau   ont   été   réalisées   dès   1932,   en   cure   thermale   (station   thermale   de   Royat),   pour   traiter   l’artérite,   les   problèmes veineux,   et   les   ulcères   cutanés.   C’est   depuis   quelques   années   seulement   qu’on   s’intéresse   aux   propriétés   de   ce   gaz   dans   le   domaine   de l’esthétique.Il   existe   plusieurs   types   de   machines   pour   carboxythérapie.   Le   principe   de   ces   équipements   est   relativement   constant.   Le   rôle du   médecin   consiste   à   piquer   de   façon   régulière   toute   la   zone   à   traiter.   Lors   de   chaque   piqûre   sous-cutanée,   l’ordinateur   intégré   à   la machine injecte un certain volume de gaz pendant une période de temps programmée. Les propriétés de la Carboxythérapie Un   important   effet   vasodilatateur   conduisant   à   l'augmentation   du   débit   sanguin   local   favorisant   une   meilleure   irrigation   des   tissus traités Une   augmentation   des   apports   en   oxygène   et   donc   une   activation   du   métabolisme   cellulaire   au   niveau   de   la   région   traitée.   Ces apports en oxygène ont pour effet d'augmenter la production de collagène et de fibres élastiques par les fibroblastes Un   assouplissement   et   une   meilleure   élasticité   du   tissu   sous-cutané   ainsi   qu'une   amélioration   de   la   texture   et   de   l'épaisseur   de   la peau, grâce à la production de collagène et d'élastine Une   destruction   progressive   des   adipocytes   sous   la   pression   du   gaz   carbonique,   évacués   naturellement   par   les   voies   lymphatique   et veineuse.          Le   traitement   entraine   une   lyse   adipocytaire   progressive   au   fil   des   séances   par   rupture   des   membranes   des   adipocytes   et   libération   du contenu   lipidique.   Les   membranes   cellulaires   restent   en   place   et   se   collabent   naturellement.   Le   contenu   lipidique   est   drainé   et   éliminé   par voie sanguine et lymphatique. Mode d'action Le   CO2   crée   un   emphysème   sous-cutané   rapidement   résorbé   en   quelques   minutes.L’action   du   CO2   est   multiple:Le   CO2   va   provoquer   une vasodilatation    et    stimuler    une    néoangiogénèse,    les    échanges    métaboliques    seront    accélérés    par    ces    deux    mécanismes.    Son    effet vasculaire   constituait   le   primum   movens   des   traitements   pour   les   artériopathies   à   Royat   L’injection   de   CO2   va   améliorer   l’oxygénation   des tissus   in   situ   en   augmentant   la   libération   d’O2   par   l’oxyhémoglobine   qui   se   chargera   en   échange   en   C02   et   celui-ci   sera   libéré   par   les poumons ultérieurement. CO2 + H2O --> H+ + HCO3-           Le   CO2   provoque   par   effet   mécanique   dans   l’hypoderme   une   destruction   des   adipocytes   et   une   réduction   de   la   fibroseau   fur   et   à   mesure des   séances   cette   dernière   est   cliniquement   perceptible   car   le   gaz   diffuse   de   plus   en   plus   uniformément.Les   échanges   métaboliques seront   stimulés   au   niveau   des   vacuoles   lipidiques   qui   seront   libérées   des   adipocytes   lysés   qui   vont   être   mieux   oxydés   et   résorbés   par   les macrophages.La   carboxythérapie   semble   en   quelque   sorte   réparer   les   tissus   sous   cutanéce   qui   est   absolument   remarquable   c’est   qu’avec la   succession   des   séanceson   voit   le   tissus   sous   cutané   véritablement   se   réorganiseren   effet   lors   des   premières   séances,   le   gaz   va   fuser dans    certaines    directions    et    totalement    omettre    d’aller    dans    d’autres    et    au    fur    et    à    mesure    la    diffusion    se    fait    de    plus    en    plus uniformément   comme   si   des   adhérences   se   dissolvaient   et   qu’il   y   avait   homogénéisation   du   tissus   de   soutien.La   carboxythérapie   va induire   une   néocollagénose   en   stimulant   les   fibroblastes.   L’effet   anti   relâchement   cutané   est   en   esthétique   l’action   la   plus   remarquable   de l’insufflation de CO2.         Protocole Le   traitement   comporte   une   série   de   4   à   10   séances,   variable   suivant   les   indications   et   les   résultats   recherchés.   Pour   pérenniser   les résultats,   prévoir   quelques   séances   bi-annuelles.Après   l’injection   on   observe   un   gonflement,   un   érythème,   une   sensation   de   chaleur pendant quelques minutes. La reprise de la vie sociale est possible dès la fin de la séance. Le nombre de séances est variable : Régénération des paupières:  6 séances Régénération du visage........:  6     Vergetures............................: 10 / 12   Cellulite.................................:    12    Régénération du corps.........:    12   ….. Avantages de la thérapie au Dioxyde de carbone C'est   une   sécurité.   Le   gaz   CO2   est   sûr,   et   on   l'utilise   largement   dans   tous   les   types   de   boissons   douces.   Nous   utilisons   le   même   type   de   gaz que   pour   les   usages   médicaux,   identique   au      gaz   utilisé   dans   la   chirurgie      laparoscópique   afin   de   le   rendre   sur      à   100%.   Ainsi   il   peut   être utilisé   pour   les   enfants,   les   personnes   âgées   et   les   malades   affaiblis.L'opération   est   simple   et   vous   vous   obtiendrez   satisfaction   dès   le premier traitement. (Thérapie "Lunch"). Comme   elle   n'oblige   ni   à   l'hospitalisation   ni   au   recours   à   l'anesthésie,   la   thérapie   au   dioxyde   de   carbone   permet   le   retour   à   la   vie normale après l'intervention. Aucune   ecchymose   :   comparée   à   la   méthode   d'injection   traditionnelle,      la   thérapie   au   dioxyde   de   carbone   ne   laisse   presque   pas   de bleus.   Ce   procédé   améliore   tellement   l'élasticité   de   la   peau   et   aide   si   bien   à   la   récupération   de   la   peau   fendillée   et   flasque   qu'il   est souverain   contre   la   perte   d'élasticité   de   l'abdomen   dû   à   l'obésité   post-accouchement   (surtout   après   une   césarienne),   et   permet   de   rendre aux tissus leur souplesse.  La thérapie au dioxyde de carbone  combat également les irrégularités de la peau.  Vous   pouvez   obtenir   une   synergie,   si   vous   combinez   ceci   à   une   autre   thérapie   d'obésité   partielle.   L'effet   est   accru   de   plus   de   50%   avec   un traitement parallèle de mésothérapie,  l'endermologie  ou l'injection pour dissoudre la graisse. (mésodissolution.)             1 - Introduction 2 - Indications 3 - Contre - indications 4 - Questions, Résponses 5 - Photos Pour obtenir plus d'information, envoyez-nous un E-mail  et nous vous répondrons le plus vite possible.
· · · · · ·
© 2011 - Centro Medicina Natural y Antienvejecimiento - Thérapie Neurale, Homéopathie, Thérapie a l'ozone, Carboxythérapie,  Avda. Juan Carlos I, nº 29, portal 5, 2ºB -- 29680, Estepona (Málaga)
© 2011 - Centro Medicina Natural y Antienvejecimiento Tel: 952 80 53 68      E-mail: info@medicinabiologica.es
Introduction Carboxythérapie
La    carboxythérapie     consiste    à    injecter    par    voie sous   cutanée   du   gaz   carbonique   médical   stérile   ou dioxyde   de   carbone   (CO2)   à   l’état   gazeux,   à   l’aide d’une   très   fine   aiguille.   Etant   très   soluble,   ce   gaz diffuse   très   facilement   avec   des   effets   favorables sur    les    tissus    superficiels.L’idée    n’est    pas    nouvelle.    Les    premières injections   de   gaz   carbonique   sous   la   peau   ont   été   réalisées   dès   1932, en   cure   thermale   (station   thermale   de   Royat),   pour   traiter   l’artérite,   les problèmes    veineux,    et    les    ulcères    cutanés.    C’est    depuis    quelques années   seulement   qu’on   s’intéresse   aux   propriétés   de   ce   gaz   dans   le domaine   de   l’esthétique.Il   existe   plusieurs   types   de   machines   pour carboxythérapie.    Le    principe    de    ces    équipements    est    relativement constant.   Le   rôle   du   médecin   consiste   à   piquer   de   façon   régulière toute     la     zone     à     traiter.     Lors     de     chaque     piqûre     sous-cutanée, l’ordinateur   intégré   à   la   machine   injecte   un   certain   volume   de   gaz pendant une période de temps programmée. Les propriétés de la Carboxythérapie Un   important   effet   vasodilatateur   conduisant   à   l'augmentation du   débit   sanguin   local   favorisant   une   meilleure   irrigation   des   tissus traités Une    augmentation    des    apports    en    oxygène    et    donc    une activation   du   métabolisme   cellulaire   au   niveau   de   la   région   traitée. Ces   apports   en   oxygène   ont   pour   effet   d'augmenter   la   production   de collagène et de fibres élastiques par les fibroblastes Un   assouplissement   et   une   meilleure   élasticité   du   tissu   sous- cutané   ainsi   qu'une   amélioration   de   la   texture   et   de   l'épaisseur   de   la peau, grâce à la production de collagène et d'élastine Une   destruction   progressive   des   adipocytes   sous   la   pression   du   gaz carbonique,    évacués    naturellement    par    les    voies    lymphatique    et veineuse.        Le   traitement   entraine   une   lyse   adipocytaire   progressive   au   fil   des séances   par   rupture   des   membranes   des   adipocytes   et   libération   du contenu   lipidique.   Les   membranes   cellulaires   restent   en   place   et   se collabent   naturellement.   Le   contenu   lipidique   est   drainé   et   éliminé par voie sanguine et lymphatique. Mode d'action Le    CO2    crée    un    emphysème    sous-cutané    rapidement    résorbé    en quelques   minutes.L’action   du   CO2   est   multiple:Le   CO2   va   provoquer une    vasodilatation    et    stimuler    une    néoangiogénèse,    les    échanges métaboliques   seront   accélérés   par   ces   deux   mécanismes.   Son   effet vasculaire    constituait    le    primum    movens    des    traitements    pour    les artériopathies   à   Royat   L’injection   de   CO2   va   améliorer   l’oxygénation des      tissus      in      situ      en      augmentant      la      libération      d’O2      par l’oxyhémoglobine   qui   se   chargera   en   échange   en   C02   et   celui-ci   sera libéré par les poumons ultérieurement.     CO2 + H2O --> H+ + HCO3-           Le     CO2     provoque     par     effet     mécanique     dans     l’hypoderme     une destruction   des   adipocytes   et   une   réduction   de   la   fibroseau   fur   et   à mesure   des   séances   cette   dernière   est   cliniquement   perceptible   car   le gaz   diffuse   de   plus   en   plus   uniformément.Les   échanges   métaboliques seront   stimulés   au   niveau   des   vacuoles   lipidiques   qui   seront   libérées des   adipocytes   lysés   qui   vont   être   mieux   oxydés   et   résorbés   par   les macrophages.La   carboxythérapie   semble   en   quelque   sorte   réparer   les tissus   sous   cutanéce   qui   est   absolument   remarquable   c’est   qu’avec   la succession   des   séanceson   voit   le   tissus   sous   cutané   véritablement   se réorganiseren   effet   lors   des   premières   séances,   le   gaz   va   fuser   dans certaines   directions   et   totalement   omettre   d’aller   dans   d’autres   et   au fur   et   à   mesure   la   diffusion   se   fait   de   plus   en   plus   uniformément comme     si     des     adhérences     se     dissolvaient     et     qu’il     y     avait homogénéisation   du   tissus   de   soutien.La   carboxythérapie   va   induire une     néocollagénose     en     stimulant     les     fibroblastes.     L’effet     anti relâchement   cutané   est   en   esthétique   l’action   la   plus   remarquable   de l’insufflation de CO2.     Protocole Le   traitement   comporte   une   série   de   4   à   10   séances,   variable   suivant les    indications    et    les    résultats    recherchés.    Pour    pérenniser    les résultats,   prévoir   quelques   séances   bi-annuelles.Après   l’injection   on observe    un    gonflement,    un    érythème,    une    sensation    de    chaleur pendant   quelques   minutes.   La   reprise   de   la   vie   sociale   est   possible dès la fin de la séance. Le nombre de séances est variable : Régénération des paupières:  6 séances Régénération du visage........:  6     Vergetures............................: 10 / 12   Cellulite.................................:    12    Régénération du corps.........:    12   ….. Avantages de la thérapie au Dioxyde de carbone C'est   une   sécurité.   Le   gaz   CO2   est   sûr,   et   on   l'utilise   largement   dans tous   les   types   de   boissons   douces.   Nous   utilisons   le   même   type   de gaz   que   pour   les   usages   médicaux,   identique   au      gaz   utilisé   dans   la chirurgie      laparoscópique   afin   de   le   rendre   sur      à   100%.   Ainsi   il   peut être    utilisé    pour    les    enfants,    les    personnes    âgées    et    les    malades affaiblis.L'opération   est   simple   et   vous   vous   obtiendrez   satisfaction dès le premier traitement. (Thérapie "Lunch"). Comme    elle    n'oblige    ni    à    l'hospitalisation    ni    au    recours    à l'anesthésie,   la   thérapie   au   dioxyde   de   carbone   permet   le   retour   à   la vie normale après l'intervention. Aucune     ecchymose     :     comparée     à     la     méthode     d'injection traditionnelle,      la   thérapie   au   dioxyde   de   carbone   ne   laisse   presque pas   de   bleus.   Ce   procédé   améliore   tellement   l'élasticité   de   la   peau   et aide   si   bien   à   la   récupération   de   la   peau   fendillée   et   flasque   qu'il   est souverain   contre   la   perte   d'élasticité   de   l'abdomen   dû   à   l'obésité   post- accouchement   (surtout   après   une   césarienne),   et   permet   de   rendre aux tissus leur souplesse.  La    thérapie    au    dioxyde    de    carbone        combat    également    les irrégularités de la peau.  Vous   pouvez   obtenir   une   synergie,   si   vous   combinez   ceci   à   une   autre thérapie   d'obésité   partielle.   L'effet   est   accru   de   plus   de   50%   avec   un traitement   parallèle   de   mésothérapie,      l'endermologie      ou   l'injection pour dissoudre la graisse. (mésodissolution.)         Pour   obtenir   plus   d'information,   envoyez-nous   un   E-mail    et   nous vous répondrons le plus vite possible.
· · · · · · Avis Légal